Connexion à votre compte

Mot de passe oublié ?

Le moteur Stirling

Le brevet du moteur à air chaud (Stirling) fut déposé le 27 septembre 1816. Pour des raisons de compétitivité, le moteur de l’Écossais Robert Stirling n’a jamais connu un succès commercial. Il a été supplanté tour à tour par la chaudière à vapeur et par le moteur à combustion interne. Cependant, avec un rendement nettement supérieur aux moteurs à explosions, le moteur Stirling a sûrement un bel avenir. En effet, les préoccupations écologiques actuelles en matière de conservation d’énergie et de biocarburants rendent ce moteur très intéressant puisqu’il peut fonctionner avec n’importe quel carburant (paille, bois, alcool, etc).
Cette situation d’apprentissage et d’évaluation permet à l’élève de comprendre les principes scientifiques et technologiques utilisés dans la construction du moteur Stirling. Dans un premier temps, l’élève doit s’approprier les concepts liés aux propriétés physiques des gaz. Ensuite, l‘élève sera amené à ajuster le moteur Stirling de façon à le faire fonctionner convenablement. Par la suite, la situation place l’élève dans un contexte d’analyse scientifique d’une application technologique en vue de s’approprier des connaissances sur le comportement des gaz.
NOTE : Cette SAE a été élaborée dans le cadre de sessions de formation. Elle nécessite des adaptations avant de l'utiliser auprès d'élève.
Univers et concepts :
  • Gaz
  • Loi générale des gaz
  • Propiétés physiques des gaz
  • Volume molaire gazeux
Compétences :
  • Communiquer à l’aide des langages scientifiques et technologiques
  • Mettre à profit ses connaissances scientifiques et technologiques
Mots-clés :
  • conception technologique
  • gamme de fabrication
  • moteur stirling
  • volume molaire gazeux
Sélectionner
9601 rue Colbert, Anjou
Québec, Canada  H1J 1Z9

514 948-6422 | info@aestq.org
La plateforme PRISME a été réalisée
avec un appui financier de :
Site par Oriole Studio